Nos ambassadeurs
Huile de colza suisse présente ses ambassadeurs: le Cuisinier de l’année 2018 Gault & Millau Franck Giovannini, le Cuisinier promu de l’année 2018 Simon Apothéloz ainsi que la blogueuse cuisine LouMalou, Nadja Zimmermann. Tous cuisinent avec de l’huile de colza dont ils estiment tout particulièrement les variétés indigènes. Preuve que l’huile de colza suisse est spécialement appréciée même par les «grands» cuisiniers, les blogueuses et les blogueurs contemporains.

Franck Giovannini
Cuisinier de l’année 2018 


Franck Giovannini a repris la direction gastronomique du Restaurant de l’Hôtel de Ville au début de l’année 2016. Depuis lors, il n’est plus seulement chef de cuisine, mais assume la responsabilité de plus de vingt collaborateurs ultra qualifiés et expérimentés. Aux côtés de Benoît Violier, avec lequel il a noué une solide amitié, il a offert pendant de nombreuses années des prestations culinaires de pointe à Crissier. C’est maintenant lui qui élabore la carte de menus de ce grand restaurant au rythme des saisons, poursuivant l’œuvre exceptionnelle de Frédy Girardet, Philippe Rochat et Benoît Violier. Le parcours de Franck Giovannini est impressionnant: tout a commencé par un apprentissage de cuisinier chez Claude Joseph, à l’Auberge de la Couronne à Apples, qu’il a achevé en 1992. Il est ensuite parti pour Vancouver afin de travailler dans un service traiteur gastronomique, avant une période de formation auprès de la star des fourneaux Grey Kunz à New York.

Un premier passage a suivi au Restaurant de l’Hôtel de Ville comme Chef de partie sous la houlette de Frédy Girardet. Franck Giovannini s’est ensuite rendu à Boston, puis est revenu à Crissier en 2000. À l’époque, Philippe Rochat était à la tête du Restaurant de l’Hôtel de Ville. Franck Giovannini y retrouva aussi son ami Benoît Violier, qui parvint à le convaincre d’accepter le poste de sous-chef. Lorsque Benoît Violier reprit en 2012 le restaurant des mains de Philippe Rochat, Franck Giovannini lui succéda comme chef de cuisine. Ce père de deux enfants est un inconditionnel des concours de cuisine, une passion qu’il partage avec sa brigade. Il a remporté pour la deuxième fois le «Bocuse d’Or Suisse», a gagné en troisième place le «Bocuse de Bronze» en 2007 et, en 2011, a reçu en finale le «Prix du Poisson» à Lyon. Aujourd’hui, Franck Giovannini est président de l’Académie suisse du «Bocuse d’Or».

Simon Apothéloz
Cuisinier promu de l’année 2018

Simon Apothéloz est Chef de cuisine du Restaurant Eisblume à Worb depuis 2005. Il s’agit de son premier poste après son apprentissage à l’Auberge Maygut à Wabern près de Berne. Le Restaurant Eisblume se trouve au centre du village de Worb, dans une ancienne exploitation horticole. Trois serres ont été conservées pour accueillir les convives. Avec un style unique en son genre, Simon Apothéloz officie dans une minuscule cuisine construite en grande partie par son équipe. Dans son restaurant, il se passe de homard et de foie gras car il estime qu’il ne fait aucun sens, en tant que chef de cuisine, d’apprêter des produits de luxe pour ensuite, comme particulier, s’approvisionner au marché.

Comme il a besoin d’un fil rouge dans la vie, il mise essentiellement sur des produits de la région à titre professionnel comme dans la vie privée. Mais cela ne veut pas dire qu’il renonce, par exemple, aux citrons. Simon Apothéloz a obtenu une étoile Michelin et 17 points Gault & Millau. Il porte actuellement le titre de Cuisinier promu de l’année 2018. À son restaurant, il a ajouté une deuxième activité, soit le service traiteur destiné à des événements professionnels et privés.

LouMalou
La blogueuse qui se consacre à la cuisine familiale et de tous les jours

En 1999, Nadja Zimmermann a fait ses premiers pas dans le monde médiatique. Elle a été pendant près de cinq ans présentatrice et productrice chez Viva Schweiz, Radio Top, ensuite chez b&b endemol, avant d’animer «glanz & gloria» et de se retrouver ainsi à la Télévision suisse également. En 2012, elle a finalement opté pour le statut d’indépendante.

Depuis sa première grossesse, en 2006, Nadja Zimmermann s’intéresse de manière approfondie aux thèmes de l’alimentation et de la nutrition, partageant ses expériences sur son foodblog «LouMalou» ainsi que sur les médias sociaux. Très diversifiée, sa cuisine est riche en fruits et légumes, en smoothies et en salades, sans toutefois omettre les gâteaux et le chocolat ainsi que la fondue au fromage.

Elle a publié son premier livre-portrait et de recettes «Unser Menü eins» en 2012. Ensuite, elle s’est intéressée à la question de ce qui mijote au quotidien dans les marmites des familles dont les parents sont très occupés. Un deuxième livre de cuisine a suivi en 2013, puis un troisième en 2015. Leur contenu se concentre principalement sur des menus savoureux, d’aspect attrayant et appréciés par les enfants.

Nadja Zimmermann dispose aussi d’une formation en psychologie pour la préparation mentale, est éditorialiste et auteure libre. Elle privilégie ce qui est sobre et sans complication. Sans kitsch, bling-bling ou fioriture. Un peu comme le design nordique. En d’autres termes, juste l’essentiel. Elle aime aussi manger. Vite, simplement, mais sainement et légèrement. Sans chichi.

 


Association Huile de colza suisse ACS
Belpstrasse 26
Case postale
3001 Berne

T 031 385 72 78
F 031 385 72 75
info_at_raps.ch

 
  Logo Suisse Garanitie